ePrivacy and GPDR Cookie Consent by TermsFeed Generator
Fdsea53JA53
Accueil > Actualités

'Le comble de la Confédération (paysanne) !',

Pauline COLLET GASTINEL
Le 29/11/2022 à 09:48 I Soyez le 1er à déposer un commentaire

ou comment se faire passer pour une victime à la place des victimes...

Ce lundi 28 novembre 2022, la Confédération (paysanne) de la Mayenne a tenu une conférence de presse dans le hall de la Maison des Agriculteurs, à Changé.

Devant les 2 journalistes présents, les responsables se sont posés en victimes suite à la motion portée par la FDSEA53 et les JA53 lors de la dernière session Chambre d’agriculture de la Mayenne, le 22 novembre 2022. Une motion salvatrice pour l’agriculture française, lue par le président de la FDSEA53, Florent RENAUDIER, puis votée à bulletins secrets pour être largement adoptée à 16 voix pour, 2 voix contre et 4 abstentions.


LORSQU’ON A VERITABLEMENT LA DEFENSE DES AGRICULTRICES ET DES AGRICULTEURS CHEVILLEE AU CORPS, LORSQU’ON PARTAGE LEURS DIFFICULTES AU QUOTIDIEN, COMMENT :
 

- RESTER SILENCIEUX FACE AUX DEGRADATIONS LOURDES, MANIFESTES ET RECURRENTES REALISEES SUR DES PROJETS AGRICOLES pourtant autorisés par les services de l’Etat (tels que celui de Mauzé ou plus récemment celui de Sainte-Soline), mais contestés en dehors de tout cadre légal PAR LA CONFEDERATION (PAYSANNE) qui n’hésitent pas à s’afficher et à agir aux côtés des auteurs de ces dégradations. Les mêmes que l’on retrouve sur les plateaux télé à dénigrer systématiquement l’agriculture française...

- NE PAS DENONCER L’INCONSCIENCE DE LA CONFEDERATION (PAYSANNE) qui dit comprendre et cautionner, en réunion préfectorale en septembre 2020 à Laval, les intrusions illégales dans les exploitations d’élevage au motif que « tout le monde a le droit de savoir ce qu’il consomme ». Une incitation de ce syndicat qui se dit pourtant défendre la cause paysanne mais qui, en s’opposant à tous moyens permettant la réduction de ces actes malveillants, les encourage et ce en dépit du droit de la propriété et des risques encourus par les agriculteurs victimes de ces intrusions et pour leurs familles bien souvent domiciliées sur les sièges d’exploitations visités...

- NE PAS SCANDER L’IRRESPONSABILITE DE LA CONFEDERATION (PAYSANNE) qui refuse ouvertement la mise à l’abri des volailles pour les élevages de plein air. Sans être suffisante, la mise à l’abri des volailles fait partie des mesures de biosécurité qu’il est indispensable de faire respecter. Alors que le virus circule activement dans la faune sauvage et que le risque d’une nouvelle crise majeure est avéré en Mayenne et en Pays de la Loire, il est inacceptable qu’une ultra-minorité mette en danger la très grande majorité des éleveurs, quel que soit leur mode de production...

ALORS S’IMPROVISER VICTIMES D’UNE MOTION DE SESSION CHAMBRE D’AGRICULTURE DE LA MAYENNE, QUAND TANT D’AGRICULTEURS ET AGRICULTRICES SONT EUX-MEMES LES VICTIMES DE CES PROPOS ET DE CES AGISSEMENTS, QUELLE HONTE ET QUEL MANQUE DE RESPECT PROFOND POUR LA PROFESSION !!!

L’IMPOSTURE N’A QUE TROP DURE.
LA FDSEA53 ET JA53 DEMANDENT QUE CELA CESSE !



   

Ecrire un commentaire



Nom :
Prénom :
Titre :
Commentaire :
E-mail :
(Votre mail ne sera pas visible.)
Captcha :
En validant, j'accepte la charte et que mon commentaire soit publié dans fdsea53.fr
DERNIERES NEWS

Vidéo de la semaine

La FDSEA 53 au service de ses adhérents
|
Cliquez ici pour quitter

CONNEXION

Adresse mail et/ou Mot de passe incorrect(s).

Mot de passe oublié...

Entrez votre adresse mail, un message vous sera envoyé pour vos identifiants.

Un mail vous a été envoyé.
Vous y trouverez votre mot de passe.
Facebook twitter Youtube
fdsea53

Fdsea53
Parc Technopole, rue Albert Einstein
BP 36135 Changé, 53000 Laval
Téléphone : 02 43 67 37 96