News
HORAIRES

ACTUELLEMENT FERMÉ / CONTACTEZ- NOUS DU LUNDI AU VENDREDI DE 8H30 À 17H AU 02 43 67 37 96

Un cas de FPA a été confirmé samedi 15 juin sur un sanglier en Allemagne dans le Land de Hesse (au Sud-ouest de Francfort), sur la rive Est du Rhin. Ce cas est situé à 100

Lors des mobilisations agricoles de début d’année, une des revendications était l’arrêt des surtranspositions franco-françaises. Parmi elles, on trouvait les seuils d’évaluation environnementale, plus bas en France que dans la norme européenne et donc dans

MISE À JOUR : La date limite de désignation d’un interlocuteur agréé du 15/05 a été repoussée au 25 juin, pour tenir compte du décalage de la télédéclaration des aides PAC.. Depuis le 01 janvier

Le Ministre de l’Agriculture et de la Souveraineté alimentaire a annoncé le 28 février dernier, à l’occasion du Salon International de l’Agriculture (SIA), un nouveau dispositif d’aide à l’agriculture biologique à hauteur de 90 millions

Les mobilisations de ces derniers mois nous ont permis d’obtenir l’engagement gouvernemental de modifier l’arrêté « plan d’eau » pour faciliter les retenues hydrauliques en bas de vallon, lorsque l’impact sur une zone humide est

À la fin du mois de janvier dernier, le Gouvernement s’est engagé à simplifier la vie des agriculteurs en allégeant les charges administratives et financières pesant sur eux. S’agissant du gazole non routier, il s’est

Dans le droit fil de la convention  » Prévention et protection des espaces agricoles » contre les incendies signée le 26 avril dernier par les acteurs agricoles (FDSEA, JA, Chambre d’agriculture, Cuma et EDT), les réseaux se sont

A l’issue du résultat du scrutin des élections européennes, le Président de la République a annoncé la dissolution de l’Assemblée Nationale. Cette annonce inattendue ouvre une période de grande incertitude pour les Français, et tout

Ce sont plusieurs rencontres au Sommet qu’ont menées ce vendredi 7 juin la FDSEA53, accompagnée des Jeunes Agriculteurs de la Mayenne. A St-Denis-D’Anjou, les deux syndicats ont échangé tour à tour avec le Ministre de

Le mardi 4 juin a eu lieu la journée annuelle des agricultrices. C’est 30 agricultrices de tout le département qui se sont retrouvées pour partager une journée ensemble.  Le bus a pris la direction de

+ 10% sur les tarifs réglementés de l’électricité

Electricité : la hausse destarifs réglementés va concerner les particuliers et les très petites entreprises sur les compteurs de moins de 36 kVA.

Les prix des Tarifs réglementés de l’électricité (TRVE) ont augmenté de 10% en moyenne au 1er août. Ce sont les contrats au TRVE ou les offres indexées sur celui-ci qui sont impactés. Cette hausse fait suite au + 15% de février dernier mais reste contenue en comparaison des prix du marché. En effet, la Commission de régulation de l’énergie (CRE) estimait fin juin les valeurs théoriques du TRVE à plus 74,5% TTC des tarifs gelés par le gouvernement.

Anticiper le renouvellement des contrats

En 2023, les prix du marché de l’électricité ont baissé par rapport à 2022. Pour obtenir une offre concurrentielle, il est important d’anticiper le renouvellement de son contrat de fourniture d’énergie et ne pas attendre novembre ou décembre où depuis 2 ans le marché est très élevé. C’est dès à présent qu’il faut solliciter les fournisseurs pour les clients dont les contrats arriveront à échéance en fin d’année. Il est possible de s’engager sur un prix de fourniture qui sera pris en compte à la suite du contrat actuel.

Partenariat FRSEA et Lucia

Les contrats inférieurs à 36 kVA en partenariat avec Lucia dans le cadre de l’offre groupée de la FRSEA ne sont pas concernés par cette hausse car le prix est fixé pour 3 ans. Les tarifs n’évoluent vers le TRVE en vigueur qu’à l’échéance du contrat. La conjoncture ne permet pas à Lucia de prendre de nouveaux clients sur ce type de modalités. Toutefois la FDSEA 53, en lien avec la FRSEA Pays de la Loire, travaille sur une nouvelle offre groupée à destination de ses adhérents. Une information sera transmise dès que le partenariat sera finalisé.

L’Europe met la France en garde
Sur le sujet de l’électricité, la Commission européenne recommande à la France de réduire les mesures de soutien aux consommateurs, qu’elle estime à hauteur de 1% du PIB français, d’ici fin 2023. Cette suppression doit débuter par les mesures les moins ciblées, notamment les bouclier tarifaire. Les économies correspondantes doivent permettre de réduire le déficit public. Par ailleurs, la Commission européenne considère que la plupart des mesures prévues ou prises en 2023 pour minimiser le prix, n’incitent pas suffisamment à une moindre consommation d’énergie et à accroître l’efficacité énergétique.