News
HORAIRES

ACTUELLEMENT FERMÉ / CONTACTEZ- NOUS DU LUNDI AU VENDREDI DE 8H30 À 17H AU 02 43 67 37 96

A la demande de la FNSEA, la date limite de dépôt de dossier pour demander l’aide de crise pour les producteurs en agriculture biologique est reportée au vendredi 3 mai 2024 (contre le vendredi 19

Mardi 9 avril, réunis en conseil d’administration à la Maison du lait, les administrateurs de la Fédération Nationale des Producteurs de Lait (FNPL) ont élu le bureau pour la mandature 2024-2027. Le conseil d’administration de

Le 1er février 2024, le Premier ministre a annoncé des mesures de simplification en réponse aux inquiétudes du monde agricole. Ces annonces prévoient notamment la suppression du conseil stratégique phytosanitaire dans sa forme actuelle et l’engagement

Le 28 janvier 2022, comparaissaient au tribunal du Mans (72) neuf activistes animalistes pour des faits d’intrusions, vols d’animaux, dégradations, menaces et insultes, perpétrés entre 2020 et 2021. Les méfaits avaient été recensés dans plusieurs exploitations d’élevage du

Repoussé à plusieurs reprises, le projet de loi d’orientation pour la souveraineté agricole et le renouvellement des générations en agriculture a été présenté et adopté en conseil des ministres le 3 avril. Il va être

Les données de MétéoFrance permettent de reconnaître un cas de force majeure pour l’ensemble du département de la Mayenne suites aux fortes pluies de l’hiver 2023-2024. Du fait de l’humidité des sols, l’implantation des cultures

En 2024, le ministère de l’éducation nationale et de la jeunesse donne la possibilité aux jeunes d’accroître leurs connaissances des métiers et secteurs d’activités grâce à un stage d’observation. Pour atteindre cet objectif et permettre

Comme chaque année, la commission des agricultrices de la FDSEA de la Mayenne organise une journée conviviale. Cette année, la journée aura lieu dans le saumurois le mardi 4 juin. Un départ est prévu à 8H15

Afin de mettre en avant l’agriculture et l’alimentation, la Chambre d’agriculture, la FDSEA de la Mayenne et le Conseil départemental ont travaillé conjointement dans la réalisation de panneaux thématiques (alimentation, biodiversité, gestion de l’eau, emploi,

Depuis le 01 janvier 2023, une réforme de l’assurance récolte est en cours et le dispositif des calamités agricole a été remplacé par l’Indemnité de Solidarité Nationale (ISN). A compter de cette année, la désignation

Aléas climatiques : choisir son interlocuteur agréé

Gestion des risques : pour toucher l’aide de l’Etat en cas de sinistre, certaines exploitations vont devoir déclarer leur interlocuteur agréé.

Au 1er janvier 2023, la réforme de la gestion des risques est venue remplacer les calamités agricoles par un dispositif articulant l’assurance multirisque climatique (MRC), subventionnée et facultative, avec une Indemnité de solidarité nationale (ISN) ouverte également aux non-assurés. Cette réforme prévoyait la désignation, par l’agriculteur, d’un interlocuteur agréé en charge d’instruire les demandes d’indemnisation ISN : compagnies d’assurances dans certains cas ou directement l’Etat via la DDT(M) pour d’autres. Début 2023, faute d’accord entre l’Etat et les compagnies d’assurance, cette disposition a été reportée d’un an et le moment est aujourd’hui venu de faire cette déclaration.

Dans quels cas doit-on choisir son interlocuteur agréé ?

Tout le monde n’est pas concerné par cette obligation. Une exploitation dont toutes les surfaces sont assurées MRC, n’a pas besoin de faire cette déclaration d’interlocuteur agréé car c’est automatiquement l’assureur qui verse l’aide de l’Etat. C’est également le cas, pour une exploitation qui n’a souscrit aucun contrat d’assurance récolte subventionnable sauf dans le cas où celle-ci a des prairies. En effet, à compter de 2024, la procédure ISN sera gérée et les aides versées exclusivement par l’assureur désigné. Si l’exploitation est partiellement assurée, elle devra faire cette déclaration pour les productions non couvertes en désignant son assureur, ou un autre, si celui-ci ne détient pas la capacité technique pour le groupe de culture non assuré.

Une plateforme permettant de désigner l’interlocuteur agréé doit être mise en ligne sur le site de France Agrimer à compter du 1er mars. Le délai de déclaration pour les cultures devrait courir jusqu’au 31 mars alors que pour les prairies, le dispositif resterait ouvert jusqu’au 15 mai (date prévisionnelle). POUR LES PUBLICATION EN LIGNE A PARTIR DE VENDREDI 8 MARS, VOUS POURREZ AJOUTER LE LIEN VERS LE SITE DE FAM QUE JE N’AI PAS ENCORE !

Je suis concerné si je suis un exploitant agricole installé en France métropolitaine :

Source : groupama