News
HORAIRES

ACTUELLEMENT FERMÉ / CONTACTEZ- NOUS DU LUNDI AU VENDREDI DE 8H30 À 17H AU 02 43 67 37 96

A la demande de la FNSEA, la date limite de dépôt de dossier pour demander l’aide de crise pour les producteurs en agriculture biologique est reportée au vendredi 3 mai 2024 (contre le vendredi 19

Mardi 9 avril, réunis en conseil d’administration à la Maison du lait, les administrateurs de la Fédération Nationale des Producteurs de Lait (FNPL) ont élu le bureau pour la mandature 2024-2027. Le conseil d’administration de

Le 1er février 2024, le Premier ministre a annoncé des mesures de simplification en réponse aux inquiétudes du monde agricole. Ces annonces prévoient notamment la suppression du conseil stratégique phytosanitaire dans sa forme actuelle et l’engagement

Le 28 janvier 2022, comparaissaient au tribunal du Mans (72) neuf activistes animalistes pour des faits d’intrusions, vols d’animaux, dégradations, menaces et insultes, perpétrés entre 2020 et 2021. Les méfaits avaient été recensés dans plusieurs exploitations d’élevage du

Repoussé à plusieurs reprises, le projet de loi d’orientation pour la souveraineté agricole et le renouvellement des générations en agriculture a été présenté et adopté en conseil des ministres le 3 avril. Il va être

Les données de MétéoFrance permettent de reconnaître un cas de force majeure pour l’ensemble du département de la Mayenne suites aux fortes pluies de l’hiver 2023-2024. Du fait de l’humidité des sols, l’implantation des cultures

En 2024, le ministère de l’éducation nationale et de la jeunesse donne la possibilité aux jeunes d’accroître leurs connaissances des métiers et secteurs d’activités grâce à un stage d’observation. Pour atteindre cet objectif et permettre

Comme chaque année, la commission des agricultrices de la FDSEA de la Mayenne organise une journée conviviale. Cette année, la journée aura lieu dans le saumurois le mardi 4 juin. Un départ est prévu à 8H15

Afin de mettre en avant l’agriculture et l’alimentation, la Chambre d’agriculture, la FDSEA de la Mayenne et le Conseil départemental ont travaillé conjointement dans la réalisation de panneaux thématiques (alimentation, biodiversité, gestion de l’eau, emploi,

Depuis le 01 janvier 2023, une réforme de l’assurance récolte est en cours et le dispositif des calamités agricole a été remplacé par l’Indemnité de Solidarité Nationale (ISN). A compter de cette année, la désignation

Augmentation des taux d’imposition : à quoi s’attendre ?

La section des propriétaires de la FDSEA53 effectue actuellement un tour d’horizon des derniers avis de taxe foncière des propriétaires mayennais. L’objectif ? Inventorier les augmentations des taux d’imposition appliqués sur les derniers avis de taxe foncière.

La section des propriétaires de la FDSEA53 va engager très prochainement une action syndicale. En cause : les augmentations des taux d’imposition appliqués sur les derniers avis de taxe foncière. Cette action va principalement consister à demander aux propriétaires mayennais d’envoyer à la section une copie de leur dernier avis de taxe foncière, anonymisé, mais bien localisé, afin de « constater où se sont faites les plus fortes augmentations (parts communales et intercommunales) et d’engager ensuite des prises de contact avec les élus locaux des territoires concernés », précise Jean Barreau, président de la section des propriétaires de la FDSEA 53. 

Que « tous les propriétaires jouent le jeu »
Ce que l’on sait déjà, c’est que la taxe foncière va augmenter au minimum de 7,1 % cette année. « Il y a deux choses : le pourcentage fixé par les communes et les communautés de communes et le pourcentage fixé par l’État », explique Jean Barreau. Pour faire un inventaire des éventuelles augmentations selon les communes et communautés de communes, la section va donc effectuer un recensement des feuilles d’imposition des propriétaires mayennais. « Une fois que les chiffres seront sortis et si tous les propriétaires mayennais jouent le jeu en ramenant leur feuille d’imposition, on va pouvoir y voir plus clair en repérant précisément les hausses et les communes concernées. On peut espérer le savoir rapidement », escompte Jean Barreau.

« Une action syndicale » en préparation
Dans tous les cas, « il ne faut pas rêver, affirme le président de la section des propriétaires de la FDSEA53. On s’attend à une augmentation générale surtout de la part de l’État, en moyenne de 7 ou 8 %. Selon les secteurs, ça peut être 7 %, 8 %, 10 %, 12 % ou même 15 % », estime Jean Barreau. Si une base communale est fixée par l’État, les propriétaires redoutent également de subir une augmentation de la part des communes et/ou des communautés de communes. Le président Jean Barreau l’annonce, « il y aura forcément une action syndicale qui va ressortir de tout ça ».   

GM