News
HORAIRES

ACTUELLEMENT FERMÉ / CONTACTEZ- NOUS DU LUNDI AU VENDREDI DE 8H30 À 17H AU 02 43 67 37 96

A la demande de la FNSEA, la date limite de dépôt de dossier pour demander l’aide de crise pour les producteurs en agriculture biologique est reportée au vendredi 3 mai 2024 (contre le vendredi 19

Mardi 9 avril, réunis en conseil d’administration à la Maison du lait, les administrateurs de la Fédération Nationale des Producteurs de Lait (FNPL) ont élu le bureau pour la mandature 2024-2027. Le conseil d’administration de

Le 1er février 2024, le Premier ministre a annoncé des mesures de simplification en réponse aux inquiétudes du monde agricole. Ces annonces prévoient notamment la suppression du conseil stratégique phytosanitaire dans sa forme actuelle et l’engagement

Le 28 janvier 2022, comparaissaient au tribunal du Mans (72) neuf activistes animalistes pour des faits d’intrusions, vols d’animaux, dégradations, menaces et insultes, perpétrés entre 2020 et 2021. Les méfaits avaient été recensés dans plusieurs exploitations d’élevage du

Repoussé à plusieurs reprises, le projet de loi d’orientation pour la souveraineté agricole et le renouvellement des générations en agriculture a été présenté et adopté en conseil des ministres le 3 avril. Il va être

Les données de MétéoFrance permettent de reconnaître un cas de force majeure pour l’ensemble du département de la Mayenne suites aux fortes pluies de l’hiver 2023-2024. Du fait de l’humidité des sols, l’implantation des cultures

En 2024, le ministère de l’éducation nationale et de la jeunesse donne la possibilité aux jeunes d’accroître leurs connaissances des métiers et secteurs d’activités grâce à un stage d’observation. Pour atteindre cet objectif et permettre

Comme chaque année, la commission des agricultrices de la FDSEA de la Mayenne organise une journée conviviale. Cette année, la journée aura lieu dans le saumurois le mardi 4 juin. Un départ est prévu à 8H15

Afin de mettre en avant l’agriculture et l’alimentation, la Chambre d’agriculture, la FDSEA de la Mayenne et le Conseil départemental ont travaillé conjointement dans la réalisation de panneaux thématiques (alimentation, biodiversité, gestion de l’eau, emploi,

Depuis le 01 janvier 2023, une réforme de l’assurance récolte est en cours et le dispositif des calamités agricole a été remplacé par l’Indemnité de Solidarité Nationale (ISN). A compter de cette année, la désignation

Edito de Christophe Chambon, Secrétaire général adjoint de la FNSEA

Mardi dernier, le Secrétaire général adjoint de la FNSEA Christophe Chambon était l’invité du Bureau de rentrée de la FDSEA53. Celui-ci se tenait à Astillé, sur l’exploitation porcine du Secrétaire général de la FDSEA53, Mickaël Guilloux.

« Ne baissons pas la garde ! » 

Unité, dynamisme, convivialité… Ce sont les mots qui me viennent spontanément en tête à l’issue de ma venue en Mayenne mardi dernier, en tant qu’invité du Bureau de la FDSEA. A la FNSEA, ces valeurs ont de la résonnance, elles nous parlent. Comme disait l’autre : seul on va plus vite, mais ensemble on va plus loin ! Or, à l’heure de notre rentrée syndicale, les dossiers sur la table sont nombreux. Si globalement les moissons ont été satisfaisantes et les maïs se présentent sous les meilleurs auspices, il ne nous faut pas baisser la garde. Projet de loi de finances, pacte et loi d’orientation et d’avenir agricoles, planification écologique… La mobilisation de notre réseau ces dernières semaines auprès des parlementaires a été exemplaire. En Mayenne, le job a été fait et bien fait ! Au Ministère comme au Parlement, nous en appelons à garder la tête froide et à ne pas céder aux injonctions brutales d’une poignée d’individus fanatiques, instrumentalisés par quelques bords politiques. L’agriculture demeure un secteur stratégique pour notre pays, ces dernières années nous l’ont clairement démontré. Et n’en déplaise à Bruno Lemaire, ce n’est pas en supprimant progressivement le tarif réduit du GNR agricole que l’on arrivera à maintenir notre compétitivité… C’est au contraire à partir d’outils et de revenus, que les agriculteurs pourront monter en puissance pour garantir et renforcer notre potentiel de production et agir sur les aspects de transition écologique et énergétique. Le revenu et la rentabilité demeurent les conditions sine qua non d’attractivité, dont la vitalité repose sur les femmes et les hommes qui ont le goût d’entreprendre. Sur le terrain comme à Paris, il n’est jamais vain de le rappeler !