News
HORAIRES

ACTUELLEMENT FERMÉ / CONTACTEZ- NOUS DU LUNDI AU VENDREDI DE 8H30 À 17H AU 02 43 67 37 96

Un cas de FPA a été confirmé samedi 15 juin sur un sanglier en Allemagne dans le Land de Hesse (au Sud-ouest de Francfort), sur la rive Est du Rhin. Ce cas est situé à 100

Lors des mobilisations agricoles de début d’année, une des revendications était l’arrêt des surtranspositions franco-françaises. Parmi elles, on trouvait les seuils d’évaluation environnementale, plus bas en France que dans la norme européenne et donc dans

MISE À JOUR : La date limite de désignation d’un interlocuteur agréé du 15/05 a été repoussée au 25 juin, pour tenir compte du décalage de la télédéclaration des aides PAC.. Depuis le 01 janvier

Le Ministre de l’Agriculture et de la Souveraineté alimentaire a annoncé le 28 février dernier, à l’occasion du Salon International de l’Agriculture (SIA), un nouveau dispositif d’aide à l’agriculture biologique à hauteur de 90 millions

Les mobilisations de ces derniers mois nous ont permis d’obtenir l’engagement gouvernemental de modifier l’arrêté « plan d’eau » pour faciliter les retenues hydrauliques en bas de vallon, lorsque l’impact sur une zone humide est

À la fin du mois de janvier dernier, le Gouvernement s’est engagé à simplifier la vie des agriculteurs en allégeant les charges administratives et financières pesant sur eux. S’agissant du gazole non routier, il s’est

Dans le droit fil de la convention  » Prévention et protection des espaces agricoles » contre les incendies signée le 26 avril dernier par les acteurs agricoles (FDSEA, JA, Chambre d’agriculture, Cuma et EDT), les réseaux se sont

A l’issue du résultat du scrutin des élections européennes, le Président de la République a annoncé la dissolution de l’Assemblée Nationale. Cette annonce inattendue ouvre une période de grande incertitude pour les Français, et tout

Ce sont plusieurs rencontres au Sommet qu’ont menées ce vendredi 7 juin la FDSEA53, accompagnée des Jeunes Agriculteurs de la Mayenne. A St-Denis-D’Anjou, les deux syndicats ont échangé tour à tour avec le Ministre de

Le mardi 4 juin a eu lieu la journée annuelle des agricultrices. C’est 30 agricultrices de tout le département qui se sont retrouvées pour partager une journée ensemble.  Le bus a pris la direction de

Elections européennes et leurs conséquences : pas question de mettre l’agriculture en pause !

A l’issue du résultat du scrutin des élections européennes, le Président de la République a annoncé la dissolution de l’Assemblée Nationale. Cette annonce inattendue ouvre une période de grande incertitude pour les Français, et tout particulièrement pour les agriculteurs : cette décision entraine la suspension immédiate de toutes les discussions législatives engagées suite aux mobilisations historiques des derniers mois. Une nouvelle fois, les décisions politiques vis-à-vis de l’agriculture française risquent de ne pas être tenues.

Dans ce contexte, la FNSEA appelle dès à présent tous les partis politiques à mettre dans la feuille de route de leurs candidats aux élections législatives les propositions qu’elle a portées : dignité, revenu et simplification. Les agriculteurs sont à bout de patience, ils ne supportent plus que les engagements ne soient pas tenus et exigent que le résultat des négociations engagées grâce aux mobilisations soit mis en œuvre dans la prochaine mandature.

Concernant le résultat des élections européenne, la FNSEA soutient que l’avenir de l’agriculture française est indissociablement lié à l’Europe et qu’une agriculture forte permettra à l’Union Européenne d’être un acteur clé des grands enjeux alimentaires mondiaux. Elle demande au nouveau Parlement Européen de poursuivre au plus vite le dialogue stratégique ouvert avec les acteurs du monde agricole et formuler des mesures concrètes pour l’avenir de l’agriculture.

La FNSEA exprime ses attentes pour la constitution de la prochaine commission Agriculture au Parlement. Celle-ci aura de nombreux sujets à traiter rapidement : remettre au premier plan l’acte de production et faire cesser toute tentation décroissante, stimuler la recherche et l’innovation, faire preuve de cohérence sur les accords de libre-échange… 
Enfin, la FNSEA appelle de ses vœux la nomination d’un commissaire à l’Agriculture qui portera une ambition politique à la hauteur des défis économiques, environnementaux et sociaux de l’Union Européenne.

L’heure est venue d’afficher clairement une volonté de construire un projet agricole européen qui renoue avec la valorisation de l’acte de production. La FNSEA appelle les 81 eurodéputés français à se mettre très vite au travail sur les questions agricoles.

Syndicalement,
La FNSEA