News
HORAIRES

ACTUELLEMENT FERMÉ / CONTACTEZ- NOUS DU LUNDI AU VENDREDI DE 8H30 À 17H AU 02 43 67 37 96

Le ministre de l’Agriculture Marc Fesneau a annoncé une rallonge de 40 millions d’euros (M€) au fonds d’urgence de 50M€. «Le Premier ministre avait posé la base d’un fond à 50M€, qu’on va rehausser à

La Fédération Régionale des Syndicats d’Exploitants Agricoles de L’Ouest (FRSEAO) a élu cette semaine son nouveau président Pascal Nizan et son nouveau secrétaire général Samuel Gouel. L’ensemble des administrateurs se déclarent prêts à mener les

A deux reprises cette semaine, la FDSEA s’est officiellement rendue sur le Salon de l’Agriculture, Porte de Versailles à Paris.  Une première fois lundi dans le cadre d’un déplacement de Mickaël GUILLOUX, Secrétaire général, avec le

Alors que le Salon International de l’Agriculture doit ouvrir ses portes demain matin, l’Elysée a fait preuve une nouvelle fois d’une déconnexion totale avec la situation et les attentes des agriculteurs. En invitant notamment les

Les actions menées en GMS 53 du vendredi 16 ont été (malheureusement) fructueuses avec beaucoup de produits alimentaires retirés des rayons de 4 magasins visités. Sans surprise, des produits Président avec origine UE ont notamment été

Encore en phase de transition vers un nouvel appel d’offres, Ocapiat informe les prestataires habilités à accompagner le dispositif « Défi Emploi », de nouvelles modalités d’attribution applicables dès 2024. A destination des entreprises de moins de

Après un premier tête à tête le 9 février dernier en préfecture de Laval, la FDSEA et JA ont à nouveau échangé avec Marie-Aimée Gaspari et ses services mercredi 14 février. Il s’agissait de poursuivre

Alors que la colère des agriculteurs gronde toujours dans toute la France, la Grande Distribution a été jusque-là préservée de nos actions agricoles. Or, nous faisons encore le triste constat dans les rayons des magasins

La dynamique d’opérations collectives de piégeage des corvidés, insufflée en 2020 par la FDSEA avec Polleniz, est à nouveau enclenchée cette année.Au tour des cantons de Sainte-Suzanne, Laval Ouest, Ernée et Chailland de rejoindre la

La FNPL, la FNB, la FNO et la FNEC ont lancé, en partenariat avec les interprofessions CNIEL, INTERBEV et ANICAP, une campagne de communication positive sur l’élevage de ruminants. Celle-ci est mise en oeuvre par

Intempéries 2023 : dérogations au titre du PAR Nitrates et de la PAC2023 (BCAE6/7)

Suite aux mobilisations du réseau FDSEA/JA de ces dernières semaines, la Préfecture de la Mayenne a diffusé aujourd’hui via un communiqué de presse un formulaire dérogatoire concernant la couverture hivernale des sols et concernant les périodes d’épandage d’effluents.

Depuis le 18 octobre, les pluies conséquentes et très supérieures à la normale ont gorgé les sols d’eau. Cette situation a empêché et empêche encore aujourd’hui certains agriculteurs de réaliser leurs semis et d’épandre les effluents d’élevage. Dans le cadre de ces circonstances météorologiques exceptionnelles, une procédure est mise en place pour permettre de déroger aux obligations réglementaires habituelles et ce, tout l’hiver.

La préfète de la Mayenne, après avis du Conseil départemental de l’environnement et des risques sanitaires et technologiques (CoDERST) du 7 décembre 2023 et conformément au Code de l’environnement, a ainsi décidé de déroger à la couverture hivernale des sols (implantation des couverts hivernaux et/ou mulching/enfouissement) et d’étendre la période des épandages de type I et II sur des parcelles adaptées (ex : prairies de plus de 18 mois).

À ce titre, les exploitants agricoles sont invités à déposer un formulaire de déclaration à l’aide du document téléchargeable en bas de page.

Complété par l’exploitant, ce formulaire doit être adressé par mail à la DDT53
(ddt.intemperies@mayenne.gouv.fr) avant le 31/12/2023.

Le formulaire de déclaration ne nécessite aucune pièce justificative. La transmission par l’exploitant d’un Pré-Dexel précisant les calculs des capacités de stockage/élevage des effluents, initialement obligatoire, n’est maintenant plus indispensable. Outre cette simple formalité administrative, le retrait de toute pièce justificative obligatoire a été obtenue ces derniers jours, afin de ne pas encombrer votre démarche.