News
HORAIRES

ACTUELLEMENT FERMÉ / CONTACTEZ- NOUS DU LUNDI AU VENDREDI DE 8H30 À 17H AU 02 43 67 37 96

Un cas de FPA a été confirmé samedi 15 juin sur un sanglier en Allemagne dans le Land de Hesse (au Sud-ouest de Francfort), sur la rive Est du Rhin. Ce cas est situé à 100

Lors des mobilisations agricoles de début d’année, une des revendications était l’arrêt des surtranspositions franco-françaises. Parmi elles, on trouvait les seuils d’évaluation environnementale, plus bas en France que dans la norme européenne et donc dans

MISE À JOUR : La date limite de désignation d’un interlocuteur agréé du 15/05 a été repoussée au 25 juin, pour tenir compte du décalage de la télédéclaration des aides PAC.. Depuis le 01 janvier

Le Ministre de l’Agriculture et de la Souveraineté alimentaire a annoncé le 28 février dernier, à l’occasion du Salon International de l’Agriculture (SIA), un nouveau dispositif d’aide à l’agriculture biologique à hauteur de 90 millions

Les mobilisations de ces derniers mois nous ont permis d’obtenir l’engagement gouvernemental de modifier l’arrêté « plan d’eau » pour faciliter les retenues hydrauliques en bas de vallon, lorsque l’impact sur une zone humide est

À la fin du mois de janvier dernier, le Gouvernement s’est engagé à simplifier la vie des agriculteurs en allégeant les charges administratives et financières pesant sur eux. S’agissant du gazole non routier, il s’est

Dans le droit fil de la convention  » Prévention et protection des espaces agricoles » contre les incendies signée le 26 avril dernier par les acteurs agricoles (FDSEA, JA, Chambre d’agriculture, Cuma et EDT), les réseaux se sont

A l’issue du résultat du scrutin des élections européennes, le Président de la République a annoncé la dissolution de l’Assemblée Nationale. Cette annonce inattendue ouvre une période de grande incertitude pour les Français, et tout

Ce sont plusieurs rencontres au Sommet qu’ont menées ce vendredi 7 juin la FDSEA53, accompagnée des Jeunes Agriculteurs de la Mayenne. A St-Denis-D’Anjou, les deux syndicats ont échangé tour à tour avec le Ministre de

Le mardi 4 juin a eu lieu la journée annuelle des agricultrices. C’est 30 agricultrices de tout le département qui se sont retrouvées pour partager une journée ensemble.  Le bus a pris la direction de

La FDSEA et JA de la Mayenne interpellent Marc Fesneau et Gabriel Attal

Ce sont plusieurs rencontres au Sommet qu’ont menées ce vendredi 7 juin la FDSEA53, accompagnée des Jeunes Agriculteurs de la Mayenne. A St-Denis-D’Anjou, les deux syndicats ont échangé tour à tour avec le Ministre de l’Agriculture, puis avec le Premier Ministre.

Durant plus d’une heure, d’abord réunis à la mairie de St-Denis-D’Anjou, les élus agricoles guidés par Florent Renaudier, président de la FDSEA53, sont intervenus auprès du Ministre de tutelle sur les sujets suivants : PLOA (Projet de loi d’orientation pour la souveraineté en matière agricole et le renouvellement des générations en agriculture), calendrier législatif (focus sur les prochains projets de lois), états d’avancement du dossier « ratio PP » et versements des aides Bio/MAEC, fiscalité GNR (une attestation pour bénéficier du tarif réduit qui se fait attendre), agrivoltaïsme (définition, contenu du décret, projet de loi), intrusions et cadre de justice, enseignement agricole (orientation des fermes des lycées professionnels), plan d’aides à l’investissement FAM (périmètre des investissements accompagnés), …

Puis, à quelques pas de la mairie, c’est un échange franc et direct qui s’est engagé avec le Premier Ministre. Quelques extraits, repris des propos des élus agricoles à son intention :

  • Ne perdez pas de vue les objectifs de simplification et de compétitivité de la Ferme France !
  • Mr Le Premier Ministre, ne perdez pas le fil de vos promesses faites aux agriculteurs français et des attentes fortes qui sont les nôtres !
  • Encore une intrusion dans une exploitation (Nord Est Mayenne) il y a 10 jours : un individu qui a posé des caméras, s’est introduit en dépit des règles sanitaires strictes sur cet élevage de lapins et du bien-être animal. Fort heureusement, les forces de l’ordre ont été présentes et nous saluons leur travail !
  • Nous demandons à la Justice de la fermeté et de ne pas hésiter à condamner à de la prison !
  • Monsieur le Premier Ministre, depuis un an, l’application « Vigie 53 agri » n’est plus alimentée. Interrogée sur les raisons de cet arrêt et bien que le regrettant également, les gendarmes de Mayenne nous ont indiqué avoir reçu des instructions du Ministère de l’Intérieur précisant que Vigie 53 agri comportait des données personnelles contraires au RGPD, nous renvoyant ainsi vers la plateforme nationale « MaSécurité ». Les agriculteurs mayennais que nous représentons regrettent amèrement cet arrêt brutal de leur application après avoir mis autant d’énergie à sa conception et son développement de notre application « Vigie 53 Agri », parfaite illustration d’un travail collaboratif, local et efficace entre l’Etat et notre profession agricole.
  • Plutôt que la décroissance agricole, nous défendons la croissance agricole et le réarmement agricole de l’Europe !
  • L’enjeu de la souveraineté alimentaire de l’UE est prégnant : nous l’avons d’ailleurs bien vu lors de la crise Covid ou encore au démarrage de la guerre en Ukraine, avec l’envolée des prix alimentaires et quelques pénuries. Les députés français ont d’ailleurs voté l’article 1er du PLOA en retenant « l’Agriculture comme d’Intérêt général majeur !
  • Nous avons le sentiment que le rouleau compresseur du dogme écologique se poursuit en Europe. Toujours plus de normes qui voient le jour en UE…
  • Un mot sur l’OFB et Police de l’eau : il va vraiment falloir calmer le jeu sur le terrain, car les contrôles et les PV abusifs pour un curage de fossé ou encore un déplacement d’une haie, les agriculteurs mayennais n’en peuvent plus !
  • ….