News
HORAIRES

ACTUELLEMENT FERMÉ / CONTACTEZ- NOUS DU LUNDI AU VENDREDI DE 8H30 À 17H AU 02 43 67 37 96

A la demande de la FNSEA, la date limite de dépôt de dossier pour demander l’aide de crise pour les producteurs en agriculture biologique est reportée au vendredi 3 mai 2024 (contre le vendredi 19

Mardi 9 avril, réunis en conseil d’administration à la Maison du lait, les administrateurs de la Fédération Nationale des Producteurs de Lait (FNPL) ont élu le bureau pour la mandature 2024-2027. Le conseil d’administration de

Le 1er février 2024, le Premier ministre a annoncé des mesures de simplification en réponse aux inquiétudes du monde agricole. Ces annonces prévoient notamment la suppression du conseil stratégique phytosanitaire dans sa forme actuelle et l’engagement

Le 28 janvier 2022, comparaissaient au tribunal du Mans (72) neuf activistes animalistes pour des faits d’intrusions, vols d’animaux, dégradations, menaces et insultes, perpétrés entre 2020 et 2021. Les méfaits avaient été recensés dans plusieurs exploitations d’élevage du

Repoussé à plusieurs reprises, le projet de loi d’orientation pour la souveraineté agricole et le renouvellement des générations en agriculture a été présenté et adopté en conseil des ministres le 3 avril. Il va être

Les données de MétéoFrance permettent de reconnaître un cas de force majeure pour l’ensemble du département de la Mayenne suites aux fortes pluies de l’hiver 2023-2024. Du fait de l’humidité des sols, l’implantation des cultures

En 2024, le ministère de l’éducation nationale et de la jeunesse donne la possibilité aux jeunes d’accroître leurs connaissances des métiers et secteurs d’activités grâce à un stage d’observation. Pour atteindre cet objectif et permettre

Comme chaque année, la commission des agricultrices de la FDSEA de la Mayenne organise une journée conviviale. Cette année, la journée aura lieu dans le saumurois le mardi 4 juin. Un départ est prévu à 8H15

Afin de mettre en avant l’agriculture et l’alimentation, la Chambre d’agriculture, la FDSEA de la Mayenne et le Conseil départemental ont travaillé conjointement dans la réalisation de panneaux thématiques (alimentation, biodiversité, gestion de l’eau, emploi,

Depuis le 01 janvier 2023, une réforme de l’assurance récolte est en cours et le dispositif des calamités agricole a été remplacé par l’Indemnité de Solidarité Nationale (ISN). A compter de cette année, la désignation

La Préfète sollicitée pour une dérogation aux dates d’interdiction d’élagage

Vendredi 8 mars, FDSEA, JA, EDT et CUMA ont écrit à Marie-Aimée GASPARI, Préfète de la Mayenne, pour obtenir une dérogation aux dates d’interdiction d’élagage de haies.

 » La pluviométrie abondante de ces derniers mois sur la Mayenne a empêché les agriculteurs, les Cuma et les entreprises de travaux agricoles d’entretenir les terres et par conséquent tout autre élément de nature. Les conditions actuelles sont sensiblement les mêmes que celles évoquées lors de nos précédents échanges sur les implantations de couverts et les épandages. Suite auxquels, une première dérogation fut obtenue « , rappellent les organisations agricoles.

La Politique Agricole Commune interdit désormais d’intervenir sur les haies du 16 mars au 15 août. Or, au regard du contexte climatique, la plupart des agriculteurs mayennais n’ont pas pu entrer dans les champs pour réaliser le moindre entretien, qui devrait ainsi connaître un report nécessaire d’intervention dans des conditions d’interdiction. Or, les risques encourus sont considérables : les contrevenants sont passibles d’une peine pouvant aller jusqu’à 3 ans d’emprisonnement et 150 000 € d’amende pour atteinte à la conservation d’espèces animales non domestiques et pour destruction de leur habitat.  » Nous ne souhaitons pas en arriver là !, alertent les quatre présidents co-signataires du courrier adressé à la Préfète vendredi 8 mars. C’est pourquoi, nous venons ainsi vers vous pour obtenir une nouvelle dérogation. Les agriculteurs ont besoin à ce jour d’entretenir leurs haies. Nous vous demandons donc de considérer les besoins agricoles et de revoir la période d’interdiction d’entretien des haies, en repositionnant exceptionnellement la période d’interdiction d’élagage des haies du 16 avril au 15 août. » 

La réponse de la Préfecture est donc attendue semaine prochaine, au plus tard.