News
HORAIRES

ACTUELLEMENT FERMÉ / CONTACTEZ- NOUS DU LUNDI AU VENDREDI DE 8H30 À 17H AU 02 43 67 37 96

De janvier à avril 2024, la collecte française a progressé légèrement de + 0.5 % / 2023. Cette tendance devrait se poursuivre avec des collectes hebdomadaires moyennes de + 0.5 % en mai et + 2.6 % en juin. Dans l’Ouest,

De nouvelles dispositions réglementaires relatives au programme d’éradication et aux mesures d’indemnisation dans le cadre de la lutte contre l’IBR de la rhinotrachéite infectieuse bovine (IBR) viennent d’entrer en vigueur. Ces arrêtés visent à accélérer

A l’occasion d’une réunion nationale qui s’est tenue le 12 juillet, le ministère de l’Agriculture et de la Souveraineté Alimentaire a présenté la modification de calcul du ratio de référence sur les prairie permanente qu’il

Les organisations professionnelles agricoles de la Mayenne lancent la deuxième enquête. Agricultrices, agriculteurs votre avis nous intéresse ! Totalement en ligne, cette enquête est extrêmement rapide à remplir. Elle comporte une vingtaine de questions. Nous comptons

Le 28 juin s’est tenu dans la salle du stade de Bouchamps-lès-Craon une réunion bilan de régulation des corvidés sur le secteur de Craon. En décembre 2022, une dynamique collective avait été insufflée par la FDSEA

Ce lundi 15 juillet avait lieu une rencontre de travail entre la Communauté de communes des Coëvrons, la FDSEA 53 et les JA 53 dans le cadre de la préparation du nouveau PLUI du territoire

Jeudi 11 juillet s’est tenu le Conseil d’administration de la FRSEA Ouest lait avec la présence des départements de nos deux régions. Le point conjoncture a permis de faire un état des lieux des prix

Mercredi 10 juillet, en présence de plusieurs responsables et représentants syndicaux de la FDSEA 53 et des JA 53, la préfète de la Mayenne, Marie-Aimée Gaspari, a visité l’exploitation d’Etienne Dalibard, éleveur porcin à Montjean

Pas de surprise pour le second tour des législatives en Mayenne : les trois sortants sont réélus, haut la main. Malgré la qualification de trois représentants du Rassemblement national pour le second tour des élections

Le 19 septembre 2023, la Maladie Hémorragique Epizootique ou MHE, était détectée pour la première fois en France. Le ministère de l’Agriculture avait confirmé la détection de 3 cas de la maladie dans les Pyrénées-Atlantiques

La Préfète sollicitée pour une dérogation aux dates d’interdiction d’élagage

Vendredi 8 mars, FDSEA, JA, EDT et CUMA ont écrit à Marie-Aimée GASPARI, Préfète de la Mayenne, pour obtenir une dérogation aux dates d’interdiction d’élagage de haies.

 » La pluviométrie abondante de ces derniers mois sur la Mayenne a empêché les agriculteurs, les Cuma et les entreprises de travaux agricoles d’entretenir les terres et par conséquent tout autre élément de nature. Les conditions actuelles sont sensiblement les mêmes que celles évoquées lors de nos précédents échanges sur les implantations de couverts et les épandages. Suite auxquels, une première dérogation fut obtenue « , rappellent les organisations agricoles.

La Politique Agricole Commune interdit désormais d’intervenir sur les haies du 16 mars au 15 août. Or, au regard du contexte climatique, la plupart des agriculteurs mayennais n’ont pas pu entrer dans les champs pour réaliser le moindre entretien, qui devrait ainsi connaître un report nécessaire d’intervention dans des conditions d’interdiction. Or, les risques encourus sont considérables : les contrevenants sont passibles d’une peine pouvant aller jusqu’à 3 ans d’emprisonnement et 150 000 € d’amende pour atteinte à la conservation d’espèces animales non domestiques et pour destruction de leur habitat.  » Nous ne souhaitons pas en arriver là !, alertent les quatre présidents co-signataires du courrier adressé à la Préfète vendredi 8 mars. C’est pourquoi, nous venons ainsi vers vous pour obtenir une nouvelle dérogation. Les agriculteurs ont besoin à ce jour d’entretenir leurs haies. Nous vous demandons donc de considérer les besoins agricoles et de revoir la période d’interdiction d’entretien des haies, en repositionnant exceptionnellement la période d’interdiction d’élagage des haies du 16 avril au 15 août. » 

La réponse de la Préfecture est donc attendue semaine prochaine, au plus tard.