News
HORAIRES

ACTUELLEMENT FERMÉ / CONTACTEZ- NOUS DU LUNDI AU VENDREDI DE 8H30 À 17H AU 02 43 67 37 96

De janvier à avril 2024, la collecte française a progressé légèrement de + 0.5 % / 2023. Cette tendance devrait se poursuivre avec des collectes hebdomadaires moyennes de + 0.5 % en mai et + 2.6 % en juin. Dans l’Ouest,

De nouvelles dispositions réglementaires relatives au programme d’éradication et aux mesures d’indemnisation dans le cadre de la lutte contre l’IBR de la rhinotrachéite infectieuse bovine (IBR) viennent d’entrer en vigueur. Ces arrêtés visent à accélérer

A l’occasion d’une réunion nationale qui s’est tenue le 12 juillet, le ministère de l’Agriculture et de la Souveraineté Alimentaire a présenté la modification de calcul du ratio de référence sur les prairie permanente qu’il

Les organisations professionnelles agricoles de la Mayenne lancent la deuxième enquête. Agricultrices, agriculteurs votre avis nous intéresse ! Totalement en ligne, cette enquête est extrêmement rapide à remplir. Elle comporte une vingtaine de questions. Nous comptons

Le 28 juin s’est tenu dans la salle du stade de Bouchamps-lès-Craon une réunion bilan de régulation des corvidés sur le secteur de Craon. En décembre 2022, une dynamique collective avait été insufflée par la FDSEA

Ce lundi 15 juillet avait lieu une rencontre de travail entre la Communauté de communes des Coëvrons, la FDSEA 53 et les JA 53 dans le cadre de la préparation du nouveau PLUI du territoire

Jeudi 11 juillet s’est tenu le Conseil d’administration de la FRSEA Ouest lait avec la présence des départements de nos deux régions. Le point conjoncture a permis de faire un état des lieux des prix

Mercredi 10 juillet, en présence de plusieurs responsables et représentants syndicaux de la FDSEA 53 et des JA 53, la préfète de la Mayenne, Marie-Aimée Gaspari, a visité l’exploitation d’Etienne Dalibard, éleveur porcin à Montjean

Pas de surprise pour le second tour des législatives en Mayenne : les trois sortants sont réélus, haut la main. Malgré la qualification de trois représentants du Rassemblement national pour le second tour des élections

Le 19 septembre 2023, la Maladie Hémorragique Epizootique ou MHE, était détectée pour la première fois en France. Le ministère de l’Agriculture avait confirmé la détection de 3 cas de la maladie dans les Pyrénées-Atlantiques

Lancement de la campagne de contrôle ASP

Si vous avez fait une demande d’écorégime cette année, l’ASP vous a probablement notifié par email qu’un contrôle allait être réalisé sur votre exploitation. En effet, en cette première année de contrôle par le système satellite (3STR), l’ASP a décidé de contrôler la quasi-intégralité des exploitations ayant demandé l’aide écorégime.

Une procédure de contrôle réalisée en 3 étapes.

1e étape : contrôle automatisé des images satellites par l’intelligence artificielle, ce travail est en grande partie déjà réalisé et pour les exploitations ayant l’intégralité de leurs parcelles en feu vert, le contrôle devrait s’arrêter à cette étape avec une validation de la conformité de vos demandes d’Eco régime.

2e étape : si l’intelligence artificielle n’arrive pas à déterminer l’assolement de certaines parcelles (celles signalées en orange ou en rouge) un technicien procédera a un nouveau contrôle manuellement, des images satellite pour identifier l’assolement et confirmer la validité de votre télédéclaration d’assolement. À cette étape, une grande partie des parcelles non formellement identifiées devrait l’être grâce à l’expertise humaine, notamment pour les cas fréquents des parcelles de maïs et les prairies temporaires identifiables beaucoup plus tardivement dans la saison. Il est possible qu’à ce moment du contrôle un agent de l’ASP vous contacte pour échanger sur d’éventuels questionnements qu’il pourrait avoir.

3e étape : si toutefois des doutes persistent après une double expertise, l’ASP prendra contact avec les exploitations concernées pour fixer une date de rendez-vous pour un contrôle terrain. En toute logique, ces contrôles ne devraient concerner qu’une part infime des exploitations.

À la fin des démarches de contrôle de votre exploitation, vous serez recontacté par l’ASP qui vous notifiera la fin de la procédure de contrôle et la validité de votre dossier. Dans la majorité des cas, le contrôle ne sera qu’une formalité et ne nécessitera aucune action de votre part.