News
HORAIRES

ACTUELLEMENT FERMÉ / CONTACTEZ- NOUS DU LUNDI AU VENDREDI DE 8H30 À 17H AU 02 43 67 37 96

Chasse
Réunis mardi dernier à La Vigneule sur la commune de Montflours, responsables agricoles et chasseurs ont rappelé l’importance de la régulation des sangliers dans les campagnes. De gauche à droite, premier plan puis second plan : Claude Charon et Stéphane Chauveau (FDSEA53), Denis Leriche, Yves Moulière, Bruno Carré, Patrick de Ferrière et Yves-Hubert Guéniot (FDC53)

Depuis mardi 14 mai, le projet de loi d’orientation agricole (PLOA) est en discussion en séance publique à l’Assemblée nationale. En amont, la FNSEA a remis une liste de 54 amendements. Amendements que la FDSEA

La FNSEA se félicite d’avoir d’obtenu auprès du ministère de l’Agriculture le report de la date butoir des déclarations PAC 2024 au 24 mai inclus. En effet, la FNSEA, alertée par son réseau, a porté

Engagée dans une démarche d’amélioration continue du bien-être animal, la filière viande bovine souhaite réaliser un état des lieux des pratiques en matière d’écornage/ ébourgeonnage, de castration et des modalités de prise en charge de la

Deux arrêtés ministériels concernant l’influenza aviaire hautement pathogène ont été publiés au JORF (voir pièces jointes), tous deux avec une entrée en vigueur au 3 mai. Les deux arrêtés ministériels concernant l’influenza :  Le texte supprime les dérogations aux

Le Parlement européen a adopté les mesures de simplification proposées par la Commission européenne relatives à l’application de certaines dispositions de la PAC, qui avaient également reçu l’avis favorable du Conseil (règlement délégué modificatif pour

Le Premier ministre Gabriel Attal a annoncé le 27 avril un dernier train de mesures qui doit refermer la séquence de la crise agricole lancée à l’automne et qui avait son paroxysme en janvier-février derniers.

Vendredi 26 avril, le Service départemental d’incendie et de secours de la Mayenne (Sdis 53), la FDSEA de la Mayenne et différents acteurs du secteur agricole ont signé une convention pour la prévention des incendies

Le 24 avril, le ministre de l’Agriculture et de la Souveraineté alimentaire a officiellement lancé le programme Ambition Bio 2027 au cours d’un événement qui réunissait les principaux acteurs du secteur et a permis des

Le guichet fermera le 30 avril mais, il est encore temps de déposer son dossier de demande pour bénéficier de l’aide sur les frais vétérinaires dus à la maladie hémorragique épizootique (MHE). Quelque « 1

Le Parlement européen a donné son feu vert le 24 avril (par 425 voix contre 130 et 33 abstentions) aux propositions de simplification de la Pac (suppression de l’obligation de jachères, assouplissement des règles encadrant

« Le sanglier se chasse dès maintenant ! »

Esod/nuisibles : FDSEA53 et Fédération de Chasse de la Mayenne attendent de pieds fermes les textes permettant la déclinaison de l’accord national sur la régulation des populations de sangliers.

A plusieurs reprises ces derniers mois, le syndicat agricole s’est entretenu avec le bureau de la Fédération de chasse de la Mayenne. Objectif ? Mettre rapidement en application les outils de l’accord national signé le 1er mars dernier, visant notamment à élargir la boite à outils de régulation des sangliers à disposition dans les départements. A Montflours mardi dernier, les échanges allaient donc bon train. « Sur la majorité des mesures proposées, nous sommes plutôt en phase avec les représentants des chasseurs », rapportent Claude Charon et Stéphane Chauveau, mandatés par la FDSEA. Et d’ajouter : « Les uns comme les autres, nous souhaitons rapidement faire part de nos positions en CDCFS. Mais tant que l’arrêté et le décret nationaux ne sont pas sortis, on piétine… ». Aux dernières nouvelles, ces derniers devraient être publiés à la mi-octobre.

La chasse est bien ouverte

Depuis le 17 septembre dernier, la chasse est ouverte en Mayenne. Il n’est pas vain de le rappeler car dans de nombreux secteurs du département, les chasses tardent à se mettre en place. « Chez certains, cela ne démarre jamais avant le 15 octobre… », signale Claude Charon. S’il y a donc un premier message collégial que souhaitent passer les deux fédérations, c’est qu’il faut commencer à chasser le sanglier dès maintenant, sans attendre ! Autre consigne à transmettre aux chasseurs et organisateurs de chasses, « c’est justement qu’il n’y a pas de consigne »… Comprenez par là que pour que la régulation des suidés soit la plus efficace, laies et marcassins doivent être aussi tirés, sans exception.

Amplifier les formations

Qui dit animaux prélevés, dit animaux déclarés. Rappelons que tout prélèvement de sanglier doit faire l’objet d’une déclaration obligatoire auprès de la Fédération des chasseurs dans les 72 heures, en indiquant la date, le lieu, le sexe et le poids de chaque animal prélevé. Cette déclaration peut se faire par le portail « Cyné’clic » ou par les « cartons », c’est-à-dire le renvoi des cartes de prélèvement à la Fédération. Mardi dernier, c’est également sur la promotion de la formation que des intentions d’engagement ont été collectivement prises. D’une part, la formation permettant d’obtenir l’agrément de piégeur (lire l’encadré), d’autre part celle permettant d’avoir son permis de chasse. Être bien formé reste bien un gage de sécurité et d’efficacité.

R.D.

Inscrivez-vous à la prochaine formation de piégeurs agréés !
La prochaine formation des piégeurs agréés se tiendra les 25 et 26 octobre à la Fédération des chasseurs, à Montflours. La gestion des inscriptions est à la charge de la FDSEA qui transmettra à la Fédération, avant le début de chaque formation, le registre des stagiaires inscrits. Les groupes de stagiaires seront donc constitués par le syndicat agricole en fonction des retours de bulletins d’inscription (à télécharger ci-dessous), de leur complétude et des conditions sanitaires en vigueur. Vous serez dès lors informés par la FDSEA quelques jours avant la formation de la confirmation de votre inscription. A l’issue de votre parcours de formation, la Fédération des chasseurs confirmera votre présence sur les 2 jours de formation à la FDSEA, ainsi qu’à la DDT (Direction départementale des Territoires). Cette dernière portera à connaissance et à signature de la préfète votre agrément.