ePrivacy and GPDR Cookie Consent by Consentement aux cookies
Fdsea53JA53
Accueil > Actualités

Les producteurs de lait toujours les derniers servis !

Pauline COLLET GASTINEL
Le 25/05/2021 à 17:03 I Soyez le 1er à déposer un commentaire

La FRSEA Ouest demande une réaction immédiate sur le prix du lait.

Actuellement, la filière laitière est partagée en deux mondes. D’un côté, celui des marchés où les voyants sont au vert. Les cours des produits industriels sont toujours bien orientés, la valorisation beurre/poudre a augmenté de plus de 90 € aux 1 000 litres en un an et l’absence de stocks souligne la tension dans les échanges mondiaux. Le marché intérieur français est toujours porteur dans le contexte sanitaire actuel. 

De l’autre, la réalité des éleveurs producteurs de lait est beaucoup plus difficile. Les conditions climatiques compliquées ont eu un impact sur la récolte de l’herbe (pouvant atteindre - 30 % dans certaines zones de l’Ouest). Toutes les charges d’exploitations ont augmenté. L’indice Ipampa a augmenté de 5,9 % sur une année, il est à son plus haut niveau historique ! 

En parallèle, les producteurs ne voient pas le prix du lait progresser ni en lien avec les marchés, ni en corrélation avec les charges. Cela devient insupportable et les conséquences sont visibles : baisse de la production (- 1,5 % sur le 1er trimestre 2021/2020), baisse du cheptel laitier (moins 22 000 vaches en un an dans l’Ouest), découragement des producteurs notamment des plus jeunes. 

 

 

 Le prix du lait doit réellement tenir compte des coûts de production et les marchés actuels doivent également se retrouver dans le prix. La FRSEA Ouest dénonce l’attitude des entreprises qui, sous prétexte de saisonnalité, ne sont pas au rendez-vous du prix au printemps. La présentation des résultats des entreprises est vécue comme une provocation supplémentaire ! 

« Un mois de gagné pour les entreprises, c’est un mois de perdu pour les producteurs. C’est scandaleux, les producteurs sont éternellement les derniers servis. Ce n’est pas comme cela que la filière va relever le défi du renouvellement des générations. Il faut une réaction immédiate des entreprises sur le prix pour donner un signal positif aux producteurs, demain il sera trop tard » a déclaré Marie-Andrée Luherne, Présidente de la FRSEA Ouest section lait. 



   

Ecrire un commentaire



Nom :
Prénom :
Titre :
Commentaire :
E-mail :
(Votre mail ne sera pas visible.)
Captcha :
En validant, j'accepte la charte et que mon commentaire soit publié dans fdsea53.fr
DERNIERES NEWS

Vidéo de la semaine

La hausse des prix des matières premières
DÉCOUVREZ
NOS PARTENAIRES
>
|
Cliquez ici pour quitter

CONNEXION

Adresse mail et/ou Mot de passe incorrect(s).

Mot de passe oublié...

Entrez votre adresse mail, un message vous sera envoyé pour vos identifiants.

Un mail vous a été envoyé.
Vous y trouverez votre mot de passe.
Facebook twitter Youtube
fdsea53

Fdsea53
Parc Technopole, rue Albert Einstein
BP 36135 Changé, 53000 Laval
Téléphone : 02 43 67 37 96