News
HORAIRES

ACTUELLEMENT FERMÉ / CONTACTEZ- NOUS DU LUNDI AU VENDREDI DE 8H30 À 17H AU 02 43 67 37 96

Depuis mardi 14 mai, le projet de loi d’orientation agricole (PLOA) est en discussion en séance publique à l’Assemblée nationale. En amont, la FNSEA a remis une liste de 54 amendements. Amendements que la FDSEA

La FNSEA se félicite d’avoir d’obtenu auprès du ministère de l’Agriculture le report de la date butoir des déclarations PAC 2024 au 24 mai inclus. En effet, la FNSEA, alertée par son réseau, a porté

Engagée dans une démarche d’amélioration continue du bien-être animal, la filière viande bovine souhaite réaliser un état des lieux des pratiques en matière d’écornage/ ébourgeonnage, de castration et des modalités de prise en charge de la

Deux arrêtés ministériels concernant l’influenza aviaire hautement pathogène ont été publiés au JORF (voir pièces jointes), tous deux avec une entrée en vigueur au 3 mai. Les deux arrêtés ministériels concernant l’influenza :  Le texte supprime les dérogations aux

Le Parlement européen a adopté les mesures de simplification proposées par la Commission européenne relatives à l’application de certaines dispositions de la PAC, qui avaient également reçu l’avis favorable du Conseil (règlement délégué modificatif pour

Le Premier ministre Gabriel Attal a annoncé le 27 avril un dernier train de mesures qui doit refermer la séquence de la crise agricole lancée à l’automne et qui avait son paroxysme en janvier-février derniers.

Vendredi 26 avril, le Service départemental d’incendie et de secours de la Mayenne (Sdis 53), la FDSEA de la Mayenne et différents acteurs du secteur agricole ont signé une convention pour la prévention des incendies

Le 24 avril, le ministre de l’Agriculture et de la Souveraineté alimentaire a officiellement lancé le programme Ambition Bio 2027 au cours d’un événement qui réunissait les principaux acteurs du secteur et a permis des

Le guichet fermera le 30 avril mais, il est encore temps de déposer son dossier de demande pour bénéficier de l’aide sur les frais vétérinaires dus à la maladie hémorragique épizootique (MHE). Quelque « 1

Le Parlement européen a donné son feu vert le 24 avril (par 425 voix contre 130 et 33 abstentions) aux propositions de simplification de la Pac (suppression de l’obligation de jachères, assouplissement des règles encadrant

Plus que quelques semaines pour faire une demande PCAE Animal

La Région Pays de la Loire accompagne les éleveurs dans leurs projets pour développer la performance économique, favoriser la préservation de l’environnement, la biosécurité, le bien-être animal et améliorer les conditions de travail

Depuis le 3 juillet 2023, les éleveurs peuvent solliciter des aides auprès de la Région pour leurs projets d’élevage. Cet unique appel à projet pour l’année 2023 prendra fin le 30 novembre. La nouvelle programmation apporte quelques évolutions mais les fondamentaux restent fidèles aux précédentes versions. Il ne sera pas fait ici un inventaire de toutes les évolutions mais des principales adaptations donnant une plus grande souplesse à ce dispositif.

Les premières années des programmes d’accompagnement sont traditionnellement fortement plébiscitées par les bénéficiaires qui craignent une diminution des enveloppes pour la fin du programme. Cet effet était amplifié par l’obligation de faire la demande de subvention avant le début du projet. Le bénéficiaire avait alors deux ans (après la notification d’aide) pour construire son projet de bâtiment ou d’aménagement.

Mais rien ne presse

Désormais et pour les prochaines années du programme, les travaux peuvent commencer sans attendre d’avoir fait la demande d’aide au PCAE animal. Inutile donc de se presser à déposer dans l’appel à projet en cours si vous avez un projet pour cet hiver. En d’autres termes les travaux qui commenceront le premier décembre 2023 seront finançables dans le prochain appel à projet du printemps. Quelques précautions s’imposent cependant : vous pouvez signer des devis, faire venir les entreprises de terrassement mais il ne faudra pas que votre projet soit « achevé » au moment de la demande d’aide sinon c’est la perte de l’enveloppe.

Deux appels à projet seront organisés par an par la Région des Pays de la Loire Un demandeur pourra présenter 2 dossiers sur la période 2023-2027 indépendamment du nombre de filière sur l’exploitation. Un dossier pourra intégrer une ou deux filières. L’arrivée d’un jeune agriculteur (JA) dans la structure permettra de déposer un dossier supplémentaire. Le demandeur pourra également déposer un dossier supplémentaire spécifique biosécurité liée aux enjeux sanitaires par filière concernée (porc, volaille, lapin). Les projets n’ont plus l’obligation d’être terminées avec une demande de paiement pour déposer une nouvelle demande d’aide.

Zéro papier

Le portail des aides de la Région est désormais l’unique porte d’entrée pour l’ensemble des aides. Il est opérationnel depuis le 3 juillet et les dossiers papiers ne sont plus acceptés. Il doit permettre une meilleure compréhension des exigences car il est impossible de valider un dossier incomplet. Il devrait également offrir une meilleure lecture de l’avancée de son dossier et faciliter les compléments. Pour les éleveurs qui désirent se faire accompagner sur cette étape à fort enjeux économique, il est prévu de pouvoir déléguer le remplissage à un tiers

Pour toute demande concernant l’éligibilité d’un investissement, les modalités de dépôt et les offres d’accompagnement, les équipes de la Chambre d’agriculture répondront à vos questions : contact batiment@pl.chambagri.fr