ePrivacy and GPDR Cookie Consent by TermsFeed Generator
Fdsea53JA53
Accueil > Actualités

Renégociations commerciales

Pauline COLLET GASTINEL
Le 13/05/2022 à 08:54 I Soyez le 1er à déposer un commentaire

Il y a maintenant urgence à conclure de nouveaux tarifs

A la veille d’un nouveau comité de suivi des relations commerciales, la FNSEA et Jeunes Agriculteurs alertent sur l’urgence de conclure rapidement les négociations commerciales, réouvertes depuis maintenant près de deux mois. Il n’est pas admissible - alors que les distributeurs se sont engagés à travers une charte initiée par les pouvoirs publics – que les enseignes continuent de gagner du temps pour ne pas boucler les négociations. 

La FNSEA et Jeunes Agriculteurs le rappellent systématiquement en comité de suivi : 

• La flambée de tous les intrants (énergie, engrais, aliments…) est accrue par la guerre en Ukraine, et le coût de l’alimentation animale ne risque pas de se détendre avec la sécheresse qui sévit en France ; 

• La décapitalisation dans le secteur bovin (-110 000 têtes en un an sur le secteur allaitant) ou encore la réduction de la production laitière (-0,8 % à fin février sur un an) justifient la pleine application d’EGalim2 pour une meilleure rémunération des producteurs. 

Plutôt que d’invoquer un quelconque « chantage à la livraison » qui serait mis en place par les fournisseurs de la grande distribution selon les dires de certaines enseignes, il faut regarder la situation avec lucidité : elle est grave et elle nécessite d’être responsable dans les paroles comme dans les actes. L’heure n’est plus temps aux discussions, il faut acter les renégociations tout en gardant comme principe phare EGalim2, qui sécurise le prix de la matière première agricole, construit à l’amont en fonction des indicateurs de coût de production et de marché. Ces indicateurs sont mis à jour régulièrement par les interprofessions et relayés par FranceAgriMer, ils doivent être intégrés et respectés dans les négociations contractuelles de l’amont jusqu’à l’aval ! 

Pour la FNSEA et Jeunes Agriculteurs, les renégociations doivent aboutir avant la fin du mois de mai, une date butoir non négociable, avec le risque - si elle n’est pas respectée - de mettre en danger toutes nos filières et par conséquent l’approvisionnement des Français ! Personne ne souhaite en arriver là, il est donc urgent de conclure les renégociations commerciales. 



   

Ecrire un commentaire



Nom :
Prénom :
Titre :
Commentaire :
E-mail :
(Votre mail ne sera pas visible.)
Captcha :
En validant, j'accepte la charte et que mon commentaire soit publié dans fdsea53.fr
DERNIERES NEWS

Vidéo de la semaine

Conjoncture laitière juin 2022
DÉCOUVREZ
NOS PARTENAIRES
>
|
Cliquez ici pour quitter

CONNEXION

Adresse mail et/ou Mot de passe incorrect(s).

Mot de passe oublié...

Entrez votre adresse mail, un message vous sera envoyé pour vos identifiants.

Un mail vous a été envoyé.
Vous y trouverez votre mot de passe.
Facebook twitter Youtube
fdsea53

Fdsea53
Parc Technopole, rue Albert Einstein
BP 36135 Changé, 53000 Laval
Téléphone : 02 43 67 37 96