ePrivacy and GPDR Cookie Consent by TermsFeed Generator
Fdsea53JA53
Accueil > Actualités

Valorisation Beurre/Poudre : Sodiaal hors-jeu... carton rouge.

Pauline COLLET GASTINEL
Le 11/04/2022 à 09:56 I Soyez le 1er à déposer un commentaire

La loi EGAlim stipule que le prix du lait payé aux producteurs doit être calculé sur la base d’indicateurs interprofessionnels.

L’indicateur Beurre/Poudre est reconnu et unanimement utilisé pour la valorisation des produits industriels. Cet indicateur a été établi il y a douze ans n’a pas été réactualisé depuis et intègre des coûts de transformation à hauteur de 71,77€. Comme chez les éleveurs, les charges flambent chez les transformateurs et ils ont demandé à travailler à une révision de cet indicateur. Une étude commandée par ATLA à un cabinet extérieur a conclu à une augmentation de ce montant à 119€. Cette étude a été envoyée aux différents collèges du CNIEL le 30 mars. La FNPL s’est immédiatement opposée à son utilisation telle quelle. Nos experts économiques ayant immédiatement repéré des faiblesses dans l’étude, nous avons demandé à en débattre lors du bureau du Cniel du 7 avril 2022 pour mener comme il se doit des discussions interprofessionnelles sur le sujet. Le jour même, sans autre forme de validation, Sodiaal a averti ses sociétaires par courrier qu’une pondération « Atla » allait être appliquée sur l’indicateur Beurre/Poudre.
Il convient de noter deux éléments :

• Sodiaal a certes averti ses sociétaires, mais n’a même pas eu le courage de communiquer sur le montant de la baisse imposée, se cachant derrière une « Pondération Atla ».
• Sodiaal a décidé en solo de ne plus respecter l’indicateur interprofessionnel.

La FNPL n'est pas opposée au réexamen de l'indicateur de valorisation du beurre et de la poudre, mais il est pour nous indispensable d’y travailler à partir de chiffres crédibles étayés et surtout de le faire au niveau interprofessionnel. Par cette décision unilatérale, non seulement Sodiaal se met une fois de plus en infraction par rapport à la loi, mais en plus Sodiaal sort sciemment du cadre interprofessionnel, ce qui nous semble particulièrement inacceptable de la part du Président du collège de la coopération laitière. Et comme si ce n’était pas déjà assez grave, pour couvrir ces errements le Président de Sodiaal répand un mensonge dans les campagnes et auprès de ses administrateurs faisant état d’un « accord tacite » passé avec la FNPL. Cet « accord tacite » est une affabulation. En conséquence, nous appelons solennellement les sociétaires de Sodiaal à se faire entendre dans toutes les Assemblées Générales pour demander des comptes aux représentants des producteurs qui gouvernent la première coopérative laitière française. Il est plus que temps de mettre fin à ces comportements. Nous rappelons que pour la FNPL toutes les discussions doivent être tenues dans le respect de la loi, au sein de l’interprofession laitière et les décisions prises à l’unanimité. Cette grande force implique aussi de grandes exigences. La priorité des priorités pour la FNPL, c'est le respect de la loi EGAlim et la prise en compte totale, intégrale et non discutable de l'indicateur prix de revient publié par l’interprofession laitière pour le lait valorisé sur le marché intérieur français, comme le prévoit France Terre de Lait.



   

Ecrire un commentaire



Nom :
Prénom :
Titre :
Commentaire :
E-mail :
(Votre mail ne sera pas visible.)
Captcha :
En validant, j'accepte la charte et que mon commentaire soit publié dans fdsea53.fr
DERNIERES NEWS

Vidéo de la semaine

|
Cliquez ici pour quitter

CONNEXION

Adresse mail et/ou Mot de passe incorrect(s).

Mot de passe oublié...

Entrez votre adresse mail, un message vous sera envoyé pour vos identifiants.

Un mail vous a été envoyé.
Vous y trouverez votre mot de passe.
Facebook twitter Youtube
fdsea53

Fdsea53
Parc Technopole, rue Albert Einstein
BP 36135 Changé, 53000 Laval
Téléphone : 02 43 67 37 96