News
HORAIRES

ACTUELLEMENT FERMÉ / CONTACTEZ- NOUS DU LUNDI AU VENDREDI DE 8H30 À 17H AU 02 43 67 37 96

De janvier à avril 2024, la collecte française a progressé légèrement de + 0.5 % / 2023. Cette tendance devrait se poursuivre avec des collectes hebdomadaires moyennes de + 0.5 % en mai et + 2.6 % en juin. Dans l’Ouest,

De nouvelles dispositions réglementaires relatives au programme d’éradication et aux mesures d’indemnisation dans le cadre de la lutte contre l’IBR de la rhinotrachéite infectieuse bovine (IBR) viennent d’entrer en vigueur. Ces arrêtés visent à accélérer

A l’occasion d’une réunion nationale qui s’est tenue le 12 juillet, le ministère de l’Agriculture et de la Souveraineté Alimentaire a présenté la modification de calcul du ratio de référence sur les prairie permanente qu’il

Les organisations professionnelles agricoles de la Mayenne lancent la deuxième enquête. Agricultrices, agriculteurs votre avis nous intéresse ! Totalement en ligne, cette enquête est extrêmement rapide à remplir. Elle comporte une vingtaine de questions. Nous comptons

Le 28 juin s’est tenu dans la salle du stade de Bouchamps-lès-Craon une réunion bilan de régulation des corvidés sur le secteur de Craon. En décembre 2022, une dynamique collective avait été insufflée par la FDSEA

Ce lundi 15 juillet avait lieu une rencontre de travail entre la Communauté de communes des Coëvrons, la FDSEA 53 et les JA 53 dans le cadre de la préparation du nouveau PLUI du territoire

Jeudi 11 juillet s’est tenu le Conseil d’administration de la FRSEA Ouest lait avec la présence des départements de nos deux régions. Le point conjoncture a permis de faire un état des lieux des prix

Mercredi 10 juillet, en présence de plusieurs responsables et représentants syndicaux de la FDSEA 53 et des JA 53, la préfète de la Mayenne, Marie-Aimée Gaspari, a visité l’exploitation d’Etienne Dalibard, éleveur porcin à Montjean

Pas de surprise pour le second tour des législatives en Mayenne : les trois sortants sont réélus, haut la main. Malgré la qualification de trois représentants du Rassemblement national pour le second tour des élections

Le 19 septembre 2023, la Maladie Hémorragique Epizootique ou MHE, était détectée pour la première fois en France. Le ministère de l’Agriculture avait confirmé la détection de 3 cas de la maladie dans les Pyrénées-Atlantiques

VIGILANCE FPA : sanglier infecté en Allemagne à 100km de la frontière française

Un cas de FPA a été confirmé samedi 15 juin sur un sanglier en Allemagne dans le Land de Hesse (au Sud-ouest de Francfort), sur la rive Est du Rhin. Ce cas est situé à 100 km de la frontière française (département du Bas-Rhin).

 Ce cas est très proche de Mayence (« Mainz » sur la rive Ouest du Rhin) dans le Land limitrophe de Rhénanie-Palatinat. 

Précisément, ce sanglier a été trouvé près d’une route sur la commune de Rüsselsheim dans le district de Groß-Gerau située entre Francfort et Mayence dans une zone plutôt urbanisée, assez éloignée des grands massifs forestiers. 

Le sanglier infecté a été tué alors qu’il était malade. L’animal a été aperçu près d’une route de campagne. Deux sangliers trouvés morts à proximité ont également été examinés par le laboratoire national, mais avec des résultats négatifs. 

Ce cas est situé à 100 km de la frontière française (département du Bas-Rhin). 

Il s’agit d’un nouveau saut important de la FPA vers l’Ouest de l’Allemagne et d’un des cas les plus occidentaux avec ceux d’Italie du Nord. 

L’hypothèse émise pour la contamination du sanglier est l’abandon le long des routes de produits carnés infectés. 

 A noter que le Rhin est assez large dans cette zone et les ponts sont difficilement utilisables par les sangliers car très fréquentés par les voitures (cf. photo ci-contre). 

Pour autant, aucun fleuve n’est infranchissable. 

La capacité des sangliers à traverser cette barrière naturelle va dépendre de la pression d’infection. Face à une vague épizootique comme à la frontière avec la Pologne et l’Allemagne, la FPA est passée au-dessus de l’Oder ou la Neisse. 

A priori, en Hesse, il s’agit d’une introduction focale, avec pour le moment une pression d’infection faible. 

Mesures de restriction en Allemagne

Une zone de restriction de 15 km autour de ce cas a été délimitée dans le Land de Hesse et comprend une portion dans le Land de Rhénanie-Palatinat. 

Les principales mesures de restriction sont les suivantes : 

  • Restriction sur les mouvements de porcins et de produits et l’épandage de lisier 
  • Interdiction générale de la chasse pour ne pas disperser les sangliers 
  • Recherche intensive des cadavres de sangliers (par chiens renifleurs et drones) et mise en place de points de collecte des cadavres, afin de déterminer dans quelle mesure la FPA s’est déjà propagée et si d’autres zones sont touchées. 

S’agissant d’un cas en faune sauvage, l’infection est vraisemblablement amenée à durer.