News
HORAIRES

ACTUELLEMENT FERMÉ / CONTACTEZ- NOUS DU LUNDI AU VENDREDI DE 8H30 À 17H AU 02 43 67 37 96

Un cas de FPA a été confirmé samedi 15 juin sur un sanglier en Allemagne dans le Land de Hesse (au Sud-ouest de Francfort), sur la rive Est du Rhin. Ce cas est situé à 100

Lors des mobilisations agricoles de début d’année, une des revendications était l’arrêt des surtranspositions franco-françaises. Parmi elles, on trouvait les seuils d’évaluation environnementale, plus bas en France que dans la norme européenne et donc dans

MISE À JOUR : La date limite de désignation d’un interlocuteur agréé du 15/05 a été repoussée au 25 juin, pour tenir compte du décalage de la télédéclaration des aides PAC.. Depuis le 01 janvier

Le Ministre de l’Agriculture et de la Souveraineté alimentaire a annoncé le 28 février dernier, à l’occasion du Salon International de l’Agriculture (SIA), un nouveau dispositif d’aide à l’agriculture biologique à hauteur de 90 millions

Les mobilisations de ces derniers mois nous ont permis d’obtenir l’engagement gouvernemental de modifier l’arrêté « plan d’eau » pour faciliter les retenues hydrauliques en bas de vallon, lorsque l’impact sur une zone humide est

À la fin du mois de janvier dernier, le Gouvernement s’est engagé à simplifier la vie des agriculteurs en allégeant les charges administratives et financières pesant sur eux. S’agissant du gazole non routier, il s’est

Dans le droit fil de la convention  » Prévention et protection des espaces agricoles » contre les incendies signée le 26 avril dernier par les acteurs agricoles (FDSEA, JA, Chambre d’agriculture, Cuma et EDT), les réseaux se sont

A l’issue du résultat du scrutin des élections européennes, le Président de la République a annoncé la dissolution de l’Assemblée Nationale. Cette annonce inattendue ouvre une période de grande incertitude pour les Français, et tout

Ce sont plusieurs rencontres au Sommet qu’ont menées ce vendredi 7 juin la FDSEA53, accompagnée des Jeunes Agriculteurs de la Mayenne. A St-Denis-D’Anjou, les deux syndicats ont échangé tour à tour avec le Ministre de

Le mardi 4 juin a eu lieu la journée annuelle des agricultrices. C’est 30 agricultrices de tout le département qui se sont retrouvées pour partager une journée ensemble.  Le bus a pris la direction de

Procès civil des animalistes : délibéré attendu pour le 12 mars

Syndical : Mardi 12 décembre s’est déroulé au tribunal judiciaire du Mans, le second acte du procès des neuf animalistes condamnés en mars 2022 pour des dégradations et des vols, commis entre 2020 et 2021, dans des élevages du Grand Ouest.

Resituons les faits. Le 28 janvier 2022, le tribunal judiciaire du Mans jugeait les actions de neuf activistes animalistes accusés d’une trentaine de méfaits dans l’Ouest et en Ile-de-France, principalement des dégradations commises dans des exploitations agricoles entre 2020 et 2021. Face à eux, plusieurs dizaines de plaignants dont des éleveurs et leurs familles bien-sûr, directement touchés par ces intrusions et les infractions relevées. Mais aussi des représentants de la profession agricole dont la Chambre d’agriculture et la FDSEA de la Mayenne, visées en septembre 2020 par des tags injurieux retrouvés sur le bâtiment de la Maison des Agriculteurs à Changé. 2 mois après, le tribunal rendit son verdict condamnant les accusés à des peines de 4 à 10 mois de prison avec sursis et à des heures de travaux d’intérêt général. Des conclusions pénales jugées alors « en demi-teinte » par la profession agricole : faible consolation au regard des faits reprochés et de la récidive de certains prévenus, mais des condamnations tout de même avec la reconnaissance inédite d’association de malfaiteurs pour quatre d’entre eux.

Mardi dernier, c’est un montant global de 250 000 euros qui a été réclamé par les 34 parties civiles représentées. Rappelons qu’outre les dégradations de bâtiments et de matériel agricoles, qu’outre le vol d’animaux (7 agneaux en l’occurrence dont 1 seul serait encore en vie), c’est aussi de préjudices moraux dont il est ici question. La plaidoirie de la défense, elle, s’est arcboutée sur les intérêts à agir des plaignants, le montant des préjudices et la solidarité financière réclamés auprès de l’ensemble des prévenus pour s’affranchir de la somme potentiellement due. Suite et fin de ce feuilleton judiciaire dans 3 mois, avec un verdict annoncé le 12 mars prochain.