News
HORAIRES

ACTUELLEMENT FERMÉ / CONTACTEZ- NOUS DU LUNDI AU VENDREDI DE 8H30 À 17H AU 02 43 67 37 96

A la demande de la FNSEA, la date limite de dépôt de dossier pour demander l’aide de crise pour les producteurs en agriculture biologique est reportée au vendredi 3 mai 2024 (contre le vendredi 19

Mardi 9 avril, réunis en conseil d’administration à la Maison du lait, les administrateurs de la Fédération Nationale des Producteurs de Lait (FNPL) ont élu le bureau pour la mandature 2024-2027. Le conseil d’administration de

Le 1er février 2024, le Premier ministre a annoncé des mesures de simplification en réponse aux inquiétudes du monde agricole. Ces annonces prévoient notamment la suppression du conseil stratégique phytosanitaire dans sa forme actuelle et l’engagement

Le 28 janvier 2022, comparaissaient au tribunal du Mans (72) neuf activistes animalistes pour des faits d’intrusions, vols d’animaux, dégradations, menaces et insultes, perpétrés entre 2020 et 2021. Les méfaits avaient été recensés dans plusieurs exploitations d’élevage du

Repoussé à plusieurs reprises, le projet de loi d’orientation pour la souveraineté agricole et le renouvellement des générations en agriculture a été présenté et adopté en conseil des ministres le 3 avril. Il va être

Les données de MétéoFrance permettent de reconnaître un cas de force majeure pour l’ensemble du département de la Mayenne suites aux fortes pluies de l’hiver 2023-2024. Du fait de l’humidité des sols, l’implantation des cultures

En 2024, le ministère de l’éducation nationale et de la jeunesse donne la possibilité aux jeunes d’accroître leurs connaissances des métiers et secteurs d’activités grâce à un stage d’observation. Pour atteindre cet objectif et permettre

Comme chaque année, la commission des agricultrices de la FDSEA de la Mayenne organise une journée conviviale. Cette année, la journée aura lieu dans le saumurois le mardi 4 juin. Un départ est prévu à 8H15

Afin de mettre en avant l’agriculture et l’alimentation, la Chambre d’agriculture, la FDSEA de la Mayenne et le Conseil départemental ont travaillé conjointement dans la réalisation de panneaux thématiques (alimentation, biodiversité, gestion de l’eau, emploi,

Depuis le 01 janvier 2023, une réforme de l’assurance récolte est en cours et le dispositif des calamités agricole a été remplacé par l’Indemnité de Solidarité Nationale (ISN). A compter de cette année, la désignation

Prosulfocarbe, de nouvelles règles d’utilisation

Depuis 2017, suite à plusieurs détections de prosulfocarbe sur des cultures non-cibles, entrainant parfois la destruction des lots, les conditions d’usage avaient été restreintes.

En effet, la molécule très utilisée en France est sous surveillance accrue depuis plusieurs années et l’Anses a procédé à une nouvelle évaluation des risques pour les riverains en tenant compte des évolutions méthodologiques les plus récentes. Cette analyse a conduit l’Anses à revoir les conditions d’utilisation avec une mise en application au 1er novembre 2023. En voici une synthèse :

 Jusqu’au 31/10/23A compter du 01/11/23
Dispositif de réduction de la dérivel’application doit se faire avec des buses à injection d’air homologuées « réduction des zones non traitées (ZNT) » de préférence 90%L’application doit se faire avec des buses permettant une réduction de 90 % de la dérive de pulvérisation et avec une distance de sécurité de 10 mètres avec les zones d’habitation, ou application d’une distance de sécurité de 20 mètres le temps de s’équiper de ces buses plus performantes
Dose maximale Les doses maximales de prosulfocarbe autorisées à l’hectare doivent être réduite d’au moins 40%.

L’Anses précise que d’ici au 30 juin 2024, « les entreprises qui détiennent une autorisation de mise sur le marché de ces produits devront impérativement transmettre des données relatives à l’impact de ces nouvelles conditions d’emploi sur la réduction des expositions des riverains. En cas d’absence de démonstration probante, les autorisations seront retirées sans aucun délai ».

Pas de changement pour les cultures non-cibles

Les préconisations pour les applications d’automne visant à limiter la contamination des cultures non-cibles restent les mêmes :

1 – Dans le cas de cultures non-cibles situées à moins de 500 mètres de la parcelle traitée : ne pas appliquer le produit avant la récolte de ces cultures.

2 – Dans le cas de cultures non-cibles situées à plus de 500 mètres et à moins d’un kilomètre de la parcelle traitée :

  • Ne pas appliquer le produit avant la récolte de ces cultures ;
    • Ou, en cas d’impossibilité, appliquer le produit uniquement le matin avant 9 heures ou le soir après 18 heures, en conditions de température faible, d’hygrométrie élevée et sans vent.

Les cultures non-cibles concernées sont les suivantes :

  • cultures fruitières : pommes, poires ;
  • cultures légumières : mâche, épinard, cresson des fontaines, roquette, jeunes pousses ;
  • cultures médicinales : artichaut, bardane, cardon, chicorée, piloselle, radis noir, bourgeon de cassis, echinacée, pissenlit, cataire, vigne rouge (feuilles).
  • autres cultures : sarrasin, quinoa, chia, millet, moha, sorgho.

Quali’Cible est un service gratuit proposé par Syngenta qui facilite l’identification des parcelles sur lesquelles se trouvent des cultures sensibles et détermine leur distance par rapport à la parcelle où une application de prosulfocarbe est envisagée. Quali’Cible est ac­cessible à partir d’un moteur de recherche ou du site du fournisseur. Cet outil d’aide à la décision ne peut néanmoins s’affranchir d’une vérification des informa­tions auprès du voisinage.

Désherber sans prosulfocarbe : est-ce possible ?
Dans le cas où la récolte des cultures avoisinantes conduit à un décalage de l’application trop tardif (risque d’échec de désherbage ou au-delà de la limite régle­mentaire), il est recommandé de remplacer le produit, ou l’association de produits à base de prosulfocarbe, par une autre solution de désherbage n’en contenant pas.
Des exemples de programmes sans prosulfocarbe en blé tendre, orge d’hiver et blé dur sont à retrouver dans les documents « Choisir & décider », disponibles sur ar­valis-infos.fr, rubrique « Télécharger les résultats et pré­conisations Arvalis ».